Juliette de Reul

La femme de Fernand Stiévenart, Juliette De Reul, est aussi une artiste peintre dont le nom apparaît au Salon des artistes français en 1898 avec « Fin de journée » et en 1901 avec « Chardons de ruines ». Son talent, oublié lui-aussi, mérite qu’on s’y attarde… Voici quelques unes de ses oeuvres qui font partie de notre collection.